« Autour de Cendrillon : Massenet et le merveilleux » chez nos amis de forumopera.com

Laurent Bury, le nouveau rédacteur en chef du site musical en ligne bien connu forumopera.com, propose un article très intéressant autour de l’œuvre de Massenet, Cendrillon, prochainement à l’affiche à Nancy, et sur ses rapports avec le merveilleux. Vous pouvez le lire en cliquant ici.

Profitez-en pour lire également son dernier éditorial consacré à la mise en scène de nos jours : Avant, c’était simple.

Les opéras du mois de décembre en accès gratuit sur Internet

ArteConcert, site d’Arte consacré au spectacle vivant,
OperaVision, site européen de maisons et festivals d’opéras
France.tv (anciennement Culturebox) site de France Télévisions présentant concerts et spectacles

Pour une présentation de la rubrique « les opéras sur vos écrans », cliquez ici

Vous les avez vus à l’Opéra national de Lorraine, vous pourrez les revoir dans d’autres mises en scène…

Lire la suite …

Akira Mizubayashi et Les Noces de Figaro

Peut-être avez-vous lu le dernier roman d’Akira Mizubayashi Ame brisée dont déjà parlé dans une précédente brève. Comme Les Noces de Figaro de Mozart seront prochainement données à Nancy, j’en profite pour vous conseiller un roman un peu plus ancien du même romancier, Un amour de mille-ans (2017), où Les Noces sont en quelque sorte le personnage central.

« Sen-nen – prénom japonais dont la signification ne se révélera que tardivement – est marié à Mathilde, une Française. Ancien professeur de littérature française dans une université à Tokyo, Sen-nen vit désormais à Paris avec sa femme, atteinte d’une grave maladie qui l’oblige à garder la chambre. Tous deux mélomanes, ils se sont connus lors d’un stage de musique en France. Bien avant cela, à Paris, Sen-nen avait fait la rencontre capitale d’une cantatrice, Clémence, qui chantait Suzanne dans Les Noces de Figaro. Ébloui, il avait assisté à toutes les représentations et s’était lié d’amitié avec elle. Des années plus tard, alors qu’il l’a perdue de vue, il reçoit un message de Clémence : Les Noces sont redonnées à l’Opéra, dans la mise en scène originelle qu’elle est chargée de superviser. Mathilde laisse son mari aller à la rencontre du passé, pour une longue conversation dans laquelle la musique et l’amour tiendront une place centrale. »

James Gray, le fantasme de l’opéra

Voici un entretien intéressant avec le metteur en scène James Gray (le metteur en scène des Noces de Figaro de la saison en cours) publié par Le Monde ici. Cet interview est normalement réservé aux abonnés du journal, mais comme nos amis du Monde oublient de préciser que cette production des Noces de Figaro est une coproduction, certes du Théâtre des Champs-Elysées, mais aussi de l’Opéra national de Lorraine (5 représentations du 31 janvier 2020 au 9 février), du Los Angeles Opera et des Théâtres de la Ville de Luxembourg, je vous le joins ici au format pdf.