Mélanie Moussay

La fabrique des voix, premier volet

Ce samedi 19 février 2011, Mélanie MOUSSAY, soprano et professeur de chant, nous a proposé d’assister à un cours de chant donné à trois « cobayes ».

Avec son enthousiasme bien connu de tous maintenant et ses compétences pédagogiques exceptionnelles, Mélanie nous a dévoilé une partie de son savoir faire et la manière dont elle s’y prend pour faire progresser ses ėlèves qu’ils soient débutants comme Christine ou plus avancés comme Frédéric et Mô.

Nous avons ainsi pu observer et comprendre l’importance d’un bon soutien respiratoire : une respiration efficace pour le chant ne peut s’installer que dans un corps détendu.

Nous avons aussi assisté au travail de mise en place de la voix dans un air de Mozart et un Lied de Brahms, et avons pu constater à quel point chanter est un exercice de très grande précision qui requiert un équilibre très délicat entre détente corporelle, bonne utilisation du souffle permettant un bon accolement des cordes vocales, et bonne utilisation des résonateurs (soulèvement du voile du palais, langue bien détendue, précision d’une articulation homogène…).

Quel travail mais aussi quel plaisir au bout du compte.

Les chanteurs étaient accompagnés au piano par Myriam Dubé-Lorrissay, élève de la classe de piano de Catherine Chaufard et que nous aurons le plaisir de retrouver, en soliste cette fois, le 4 avril pour la soirée Liszt.

Chantal BORDET.

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.