L’opéra peut-il être pop(ulaire) ?

Partant d’une anecdote, la reprise en live de la Habanera de Carmen par le leader du groupe Nirvana, Kurt Cobain, Simon Hatab se demande sur cette page REGARDS du site de l’Opéra de Paris si la scission entre l’opéra et la musique pop est aussi définitive qu’on voudrait nous le faire croire. Il a posé la question à Agnès Gayraud, philosophe et musicienne sous le nom La Féline, qui a signé sur le sujet un essai passionnant – Dialectique de la pop, paru aux éditions La Découverte.

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.