La question de la diversité à l’Opéra National de Paris, et ailleurs…

Constance Rivière, Haute fonctionnaire, et Pap Ndiaye, historien, ont remis en décembre 2020 leur rapport sur la diversité que leur avait commandé Alexandre Neef, le directeur général de l’Opéra National de Paris.
L’institution parisienne est le « navire amiral » des maisons d’opéra en France. Les conclusions de ce rapport peuvent dans une certaine mesure intéresser notre Opéra national de Lorraine.

Comme le résument nos amis du site Forumopera, « en s’entretenant avec une centaine de personnes au sein de l’institution [les rapporteurs] ont mis en exergue la nécessité d’un programme culturel spécifique à la professionnalisation des personnes issues de la diversité, d’un plan de lutte contre le racisme, les discriminations, le harcèlement, et la présence d’un référant au sein de l’institution. Sur le plan artistique, tous deux ont souligné que le répertoire le plus souvent retenu, issu du 18e et 19e siècle, donnait à voir une représentation stéréotypée du monde et une vision souvent exotisée des civilisations non européennes. Le blackface a été aussi en question : grimer un chanteur peut constituer une porte ouverte aux stéréotypes raciaux. « La diversité  n’est pas une question de calendrier mais de culture » a insisté Alexander Neef suite à l’intervention des rapporteurs. D’ailleurs pour Lui, « ce rapport n’est qu’une prémisse à une préoccupation qui se doit d’être permanente au sein de l’ONP ».
Vous pouvez consulter le rapport dans son intégralité en cliquant sur le lien ci-dessous.

RAPPORT SUR LA DIVERSITE _OPERA DE PARIS_09-02-21

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.