Disparition de James Levine : des hommages sortent de la houle

Si vous suivez les diffusions gratuites par le MET d’un nouvel opéra chaque jour parmi les opéras qu’il a produits pendant ces quarante dernières années, vous n’avez pas manqué de constater l’importance du directeur musical James Levine, qui vient de disparaitre. C’est vrai qu’il est difficile de distinguer l’artiste de l’homme ; retenons, parmi les nombreux messages, celui paru sur le blog du Wanderer et celui de nos amis de Forumopera.

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.